Comment gérer la peur de l’avion ?

Vous prenez l’avion, mais cela vous stresse beaucoup, ou même vous évitez de le prendre, tellement cela crée la panique à bord, pour vous ? J’ai rassemblé pour vous un ensemble de recettes pour vous aider à gérer la peur de l’avion.

Comment se manifeste la peur de prendre l’avion ?

Les personnes qui ont la phobie de l’avion ressentent des symptômes physiques parfois intenses : palpitations cardiaques, sensation d’étouffement, pleurs, tremblements, raideurs musculaires, nausées, voire même des crises de panique. 

Certains sont plus angoissés quand ils n’ont pas pris l’avion depuis longtemps. Dans ce cas, attention à ne pas fuir l’avion, il sera plus dur de le reprendre ! Pour d’autres, au contraire, la peur augmente avec le nombre de vols, comme si les strates de stress se posaient dans leur cerveau.
Enfin, certaines personnes ont remarqué qu’elles stressent moins quand elle sont avec un membre de la famille ou avec leur(s) enfant(s), de crainte de leur transmettre leur propre angoisse, ou aviophobie. 

La peur de l’avion est une crainte dont souffrent de nombreuses personnes, quel que soient leur âge, leur statut social ou leur expérience de prendre l’avion souvent ou non. Pourtant, il est difficile de vivre sans prendre l’avion, pour beaucoup. Alors comment faire ? 

Comment gérer la peur de l’avion : conseils et solutions

Avant le décollage

  • Renseignez-vous sur les aspects techniques des avions, des mesures de sécurité, pour remplacer vos croyances par les réalités scientifiques. Voici quelques vidéos, par exemple.

Vidéo 1 : 5 raisons de ne plus avoir peur de l’avion

Vidéo 2 : Des pilotes révèlent 16 subtilités qui rendent ton vol sûr

  • Si vous ressentez le besoin de prendre des médicaments, consultez un médecin. Attention, notre cerveau est puissant : dans certains cas, il peut bloquer les effets des calmants prescrits, à cause de la panique, pendant le vol, et les laisser agir seulement à votre arrivée, une fois le vol terminé. Bonjour la forme une fois arrivé à destination !
  • Télécharger sur son téléphone une application de cohérence cardiaque, et s’entraîner à l’utiliser plusieurs fois avant le vol. Se familiariser avec les techniques de respiration aide à contrôler l’anxiété.
  • Emporter en cabine un vêtement ou un accessoire fétiche, qui vous servira de grigri et vous mettra en confiance.
  • Des tranquillisants non chimiques peuvent être utiles, comme le mélange de Fleurs de Bach Rescue ou des comprimés d’Euphytose (en pharmacie).
  • Il existe des livres qui donnent des conseils pratiques, par exemple « Je n’ai plus peur de l’avion ! Tous les outils pour un vol tranquille« .
  • Une fois dans l’avion, vous pouvez signaler au personnel de bord que vous êtes angoissé.
Savoir comment fonctionne un avion :  coupe d'un avion Boeing 727.
La coupe d’un avion Boeing 727, construit en 1970, parti en retraite en 1996.

Pendant le vol

  • Si on est avec quelqu’un, lui prendre la main permet de réduire le stress que l’on produit (je n’ai pas dit lui broyer la main !).
  • Écrire sur un carnet pendant les moments de stress : cela permet de mieux gérer ses émotions et de ne pas céder à la panique.
  • Occupez-vous l’esprit en lisant un livre ou en écoutant de la musique qui fait du bien, ou des podcasts de relaxation. Il vaut mieux vous évader avec vos écouteurs plutôt que de vous concentrer sur le moindre bruit que fait l’avion. D’ailleurs, s’il y a un bruit anormal, le personnel l’entendra aussi et agira en conséquence.
Comment gérer la peur de l'avion ? Comprendre cette crainte et la contrôler.
  • Vous traversez un orage ? Rappelez-vous que vous ne risquez rien puisqu’un avion est une cage de Faraday.
  • Il y a des turbulences pendant le vol ?
    Il faut savoir qu’il n’existe aucun accident lié à des turbulences (sauf le café renversé sur les vêtements, dans le pire des cas !). 
    En réalité, même si on a l’impression d’être secoué, l’avion ne bouge pas de plus que quelques dizaines de centimètres, guère plus qu’une voiture dans nid de poule ou sur un ralentisseur.
  • Faites des mouvements, des étirements, marchez et hydratez-vous, cela aide à détendre les tensions musculaires et à éviter la déshydratation.

Les stages pour apprendre à gérer la peur de l’avion

Si vous n’arrivez pas à vous débarrasser durablement de votre aérodromophobie, il existe des stages, comme celui de Peur de l’avion. Avec Peur de l’avion, le stage est animé par un pilote professionnel et un psychologue formé aux Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC), ce qui permet une approche complète de votre phobie.
Participer à ce genre de stage permet de regarder son angoisse en face et de la comprendre, pour mieux la combattre.

Une autre solution, plus économique, pour gérer la peur de l’avion depuis chez soi, est de suivre une formation sur leur plateforme elearning Fofly. Pour une efficacité sûre, il est recommandé de suivre la formation e-learning pendant le mois précédent un vol.
Astuce budget : il y a des prix réduits sur l’inscription à la plateforme de temps en temps, pensez à regarder les tarifs !

Vous avez déjà testé un stage de formation, pour vaincre votre stress de prendre l’avion ? Vous avez des conseils à partager avec moi ? Dites-moi en commentaire !

Comment gérer la peur de l'avion ? Image pour Pinterest - L'étape suivante

Certains liens de cet article sont des liens d’affiliation : si vous commandez par ces liens, je recevrai une petite commission. Cela ne vous coûtera pas plus cher, mais cela m’aidera à continuer à faire vivre ce blog. Merci !

4 Responses

    1. Elodie,
      Tu n’as jamais pris l’avion parce que tu n’en as pas eu l’occasion, ou parce que ça te fait trop peur ? Est-ce que les vidéos de l’article ont pu te rassurer un peu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de la page