Road trip dans l’ouest américain : conseils anti-galère

Aujourd’hui, j’accueille sur le blog Alexandra Stoecklin, une consœur qui est, comme moi, voyageuse et rédactrice. Elle nous raconte son road trip dans l’ouest américain et partage ses conseils pour vos futurs périples.

Voyage dans l’ouest des États-Unis : conseils anti-galère

Avez-vous déjà eu envie de partir à l’aventure avec votre meilleure amie ? Deux semaines de voyage entre filles aux États-Unis pour découvrir le monde, le refaire aussi un peu et surtout mieux se connaître soi-même. Moi, j’ai osé avec Sophie, mon amie d’enfance. Nous avons voyagé quinze jours dans l’Ouest américain et je vous confie quelques conseils anti galères pour partir sereinement entre filles aux États-Unis.

Cet article ne parle ni d’amitié, ni d’un itinéraire précis, mais plutôt de ce que vous devez savoir, prévoir et anticiper avant de débarquer de l’autre côté de l’Atlantique.

Oh, mais ça va être encore plus ennuyeux que le planning détaillé ? Non ! Parce que les petites galères sont la première source d’anecdotes croustillantes en vacances. Quand deux filles de vingt-cinq ans se croient plus malignes que les autres et sont bien décidées à ne pas changer leurs habitudes, les situations deviennent rapidement rocambolesques.

road-trip-USA-grand-canyon-letapesuivante.fr

Appliquez ces trois conseils anti-galères où que vous partiez dans le monde et peu importe avec qui :

  • respectez les règles du pays ;
  • réservez les activités incontournables ;
  • ne faites pas — trop — la maligne.

 Avec l’excitation du voyage, la fatigue due au décalage horaire et des journées chargées, vous oublierez vite quelques règles élémentaires. Ne croyez pas que suivre les consignes va gâcher votre séjour, cela va surtout vous éviter bien des problèmes.

Road trip dans l’ouest américain : respectez les règles du pays

Notre aventure commence à Los Angeles. Nous avons loué une voiture pour parcourir les 3 000 kilomètres de notre itinéraire à travers la Californie, l’Utah, l’Arizona, le Nevada et le Colorado. Ce périple de deux semaines aux confins de paysages grandioses nous a enseigné que les Américains sont stricts. Respectez les règles du pays.

Voici trois sujets avec lesquels vous ne devrez pas plaisanter en Amérique.

Le stationnement : parking et ticket obligatoire

Stationnez uniquement sur des places définies. Les immenses boulevards et leurs gigantesques trottoirs sont réservés à la circulation et aux piétons. Soyons honnêtes, nous avons eu envie de nous garer à la française, surtout au niveau des sites très touristiques, mais n’y songez même pas ! Cherchez un parking en bonne et due forme.

Notre voiture a failli se retrouver à la fourrière le temps de trouver un horodateur (Hollywood Boulevard – jour 2) ! Heureusement, nous avons expliqué la situation à l’agent de police et face à notre accent déplorable, il n’a pas résisté et nous a laissées en paix. J’ai gardé notre véhicule pendant que Sophie partait en quête d’un ticket de stationnement.

Ce conseil amène le suivant. En bord de mer (Santa Monica — jour 3), chaque place de parking possède un horodateur. Nous avons payé pour deux heures de stationnement, mais peu avant l’heure fatidique, nous étions encore sur la plage en train de repenser à notre planning à venir. À notre retour à la voiture avec moins de cinq minutes de retard, une contravention était déjà déposée sur le parebrise. Vous me direz que c’est normal. Oui, mais restez vigilantes et ne plaisantez pas avec la loi.

voyage-road-trip-ouest-américain-letapesuivante.fr

Les horaires

Pendant votre road trip dans l’ouest américain, consultez les horaires avant de planifier vos activités. Ce conseil concerne surtout les parcs nationaux. Qui dit parc, dit nature, dit randonnées et couche-tôt. Après une journée au grand air, personne n’a envie d’aller danser en discothèque, nous non plus. Mais, nous avions faim ! Depuis notre petit chalet rustique à l’entrée du parc de Zion (Utah — jour 4), nous nous sommes mises en route pour trouver le restaurant de nos rêves vers 19 h 30. Malheureusement, à notre arrivée, les serveuses nettoyaient la salle et plus personne ne se promenait dans les boutiques alentour, toutes closes elles aussi. Nous nous sommes précipitées vers la supérette, qui baissait le rideau à 20 h, et avons acheté de quoi improviser un pique-nique dans notre chambre. Moins fantastique, mais nous gardons un excellent souvenir de cette soirée filles.

voyage-ouest-Etats-Unis-Zion-letapesuivante.fr

Les déchets

Les Américains ne plaisantent pas avec les détritus et je les félicite, car les bas-côtés des routes sont impeccables. Jeter un papier au sol pourrait vous coûter plusieurs centaines de dollars. Soyez respectueuses de l’environnement.

Un vent digne des meilleurs westerns soufflait quand nous avons découvert Phoenix (Colorado — jour 10). Notre séjour bien entamé, je commençais à m’enrhumer (vous verrez que les Américains adorent la climatisation, mon organisme beaucoup moins). En sortant un mouchoir de ma poche, une rafale l’a emporté. Impossible de le récupérer malgré mes tentatives. Une femme qui avait observé la scène m’a passé un savon monumental. Elle avait raison, mais je n’avais vraiment pas fait exprès. Je n’ai pas reçu d’amende et la femme a fini par me laisser tranquille, mais faites très attention à vos déchets. La planète vous remerciera et les Américains vous laisseront tranquille.

Voyage aux États-Unis : réservez les activités qui vous tiennent à cœur

Pour ce séjour que nous organisions depuis des mois, nous avions une idée précise de ce que nous voulions absolument voir. Je vous conseille d’acheter vos billets à l’avance pour les activités qui vous tiennent à cœur. Inutile de les imprimer si vous les téléchargez sur votre smartphone.

Visite de Universal Studios Hollywood (Californie — jour 2) : un monde fou dès l’ouverture pour l’achat des entrées. Il y a tellement de choses à voir, d’attractions et de visites à découvrir, que vous ne pouvez pas perdre votre temps à une caisse.

Spectacle à Las Vegas (Nevada — jour 5) : grandiose et inoubliable. Peu importe le style qui vous plait, vous en trouverez un à votre goût. Soirée de stars assurée, mais les prestations affichent complet des semaines à l’avance. Réservez !

Survol du strip à Las Vegas (Nevada — jour 5) : à toute heure du jour, mais féérique de nuit. Les lumières rendent la célèbre avenue extraordinaire. L’expérience vaut vraiment le coup et le coût !

road-trip-ouest-USA-letapesuivante.fr

Survol du Grand Canyon (Arizona — jour 6) : un immanquable. En réservant, vous fixez les options au calme devant votre ordinateur, surtout si votre anglais s’avère médiocre (vidéos, photos, durée du vol…). Ne mentez pas sur votre poids, car au moment de l’enregistrement ils vous pèsent !

Ne faites pas — trop — la maligne

Pour finir, je vous donne ici quelques conseils anti-galères à propos de situations qui nous ont valu avec le recul bien des fous rires.

Faites le plein d’essence bien avant d’être à sec (tous les États et tous les jours !) : dans l’Ouest américain, vous conduirez parfois plusieurs centaines de kilomètres sans trouver âme qui vive. Nous n’avons jamais eu le problème, car nous sommes très prévoyantes !

Ne passez jamais par un « Valet » pour garer votre voiture. Ils sont excessivement chers. Comptez environ 30 euros pour le service auquel s’ajoute le coût du stationnement. Souvenir de notre première nuit à Los Angeles

Votre voiture de location sera une automatique. Assurez-vous de maîtriser ce type de véhicule pour ne pas vous retrouver comme nous : heure de pointe, à Los Angeles (Californie — jour 1), après 12 h de vol, sans comprendre pourquoi il n’avance plus… Grand moment de solitude…

Faites attention à vous. Même si je ne suis pas votre mère, je vous recommande d’éviter de parler ou de suivre des gens « bizarres ». Si vous voyagez entre filles, vous restez une cible facile pour n’importe qui. Je vous donne surtout ce conseil si vous visitez San Francisco (Californie — jour 3). Cette ville superbe ne nous a pas vraiment rassurées, Sophie et moi. Nous nous sommes fait accoster à plusieurs reprises par des personnes peu recommandables.

road-trip-ouest-américain-letapesuivante.fr

Prévoyez des vêtements chauds même en été. Il fait toujours frais dans les parcs nationaux (Californie, Utah, Colorado). Au Nord de la Californie, San Francisco se trouve dans une baie, ce qui la rend venteuse et parfois pluvieuse. Prenez de quoi vous couvrir. Ne faites pas comme nous, qui avons superposé toutes nos affaires pour tenir le coup…

Voici mes conseils anti-galères pour un voyage entre filles aux États-Unis, sans trop de déconvenues. J’espère que vous penserez à moi s’il vous arrive une petite mésaventure. Elles font partie du voyage et lui confèrent toute son originalité. Amusez-vous tout en restant respectueuses des règles et de votre propre sécurité. Have a good trip!

voyage-ouest-Etats-Unis-letapesuivante.fr


Merci pour ton article, Alexandra !
À cause du confinement, Alexandra n’a pas accès aux photos personnelles de son road trip dans l’ouest américain en ce moment. Elle a utilisé le site Pixabay pour les photos d’illustration de son texte.

Pour contacter Alexandra sur son site.


Les autres articles du blog qui peuvent vous intéresser :

Les démarches pour entrer aux États-Unis : le formulaire ESTA

Louer une voiture pour un road trip : éviter les problèmes

Les autres destinations présentées sur le blog


Pour enregistrer cet article sur Pinterest :

voyage-ouest-USA

7 Responses

      1. Merci pour ton commentaire, Grainedemagie ! L’avantage de partir en 2021, c’est que tu peux commencer ton voyage dès maintenant en rêvant à ce que tu veux voir et en préparant ton parcours 🙂 Bons projets de voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de la page