Billet d’humeur d’une blogueuse de voyage en confinement

Une blogueuse de voyage en confinement, ça pense à quoi, ça écrit quoi, ça se passe comment ? Je partage avec vous mes pensées et mes interrogations du moment.

Nous sommes confinés depuis plusieurs semaines, le voyage est devenu impossible, que partager avec mes lecteurs ?
D’habitude, je vous parle avec enthousiasme des endroits que j’ai visités, je donne mes bons plans pour préparer vos voyages, je teste des services ou des produits, je partage mes coups de cœur, je poste des photos, mais en ce moment, que dire, que faire ?

N’est-il pas totalement futile de penser aux loisirs et aux voyage, à l’heure où beaucoup de gens souffrent, de mille manières, des circonstances actuelles ?

La fréquentation de mon blog et de ses réseaux sociaux a chuté de 40 à 60 % pendant le confinement, à quoi bon passer une journée ou plus par article, à créer des contenus pour mes lecteurs, puisqu’ils ont d’autres préoccupations ?

Ou au contraire, mes lecteurs ont-ils besoin de rêver et envie de se projeter vers l’après, le retour à la vie « plus normale » ? N’est-ce pas un bon moment pour les aider à préparer le voyage dont ils rêvent depuis longtemps et qu’ils ont encore plus envie de réaliser aujourd’hui, quand on pourra souffler et se déplacer ?

Mes voyages prévus en mars et en avril ont été annulés, je les avais préparés avec soin et j’attendais avec impatience de me poser sur une île bretonne dans une chambre d’hôte avec vue sur la mer.
Finalement, je n’ai donc pas de nouvelle destination à vous raconter. Je n’ai pas testé de nouveaux services, puisque je #restechezmoi.

Mon prochain voyage prévu était en septembre, en Grèce, alors que publier d’ici-là ? Il semble que les frontières à l’intérieur de l’Europe vont rester fermées pendant encore quelques mois, en tout cas, c’est ce que j’entends à l’heure où j’écris cet article. Ce voyage sera donc probablement annulé lui aussi.

Blogueuse-en-confinement
Le panorama pendant ma promenade de proximité, le plaisir de vivre dans les Alpes

Voici les questions qui se posent à moi, blogueuse de voyage en confinement. Pour la plupart de ces questions, je n’ai pas vraiment de réponse. Cependant, il est toujours intéressant de faire une pause dans notre rythme de vie effréné et de prendre du recul sur ce que l’on fait, cela vaut dans tous les domaines de la vie, d’ailleurs, le voyage en est un parmi tant d’autres.
N’est-il pas mieux de garder un peu le silence, au milieu de milliers de publications polémiques, haineuses et arrogantes des « yaka fokons » qui déferlent partout ces dernières semaines ?

Ce sont quelques-unes des questions que je me pose en tant que blogueuse de voyage en confinement.

blogueuse-de-voyage-en-confinement-letapesuivante.fr

Je pense aussi aux professionnels du tourisme en France, et encore plus à ceux dont c’est le métier dans les pays moins riches que le nôtre. Je pense par exemple aux guides, aux gérants des hébergements touristiques, aux taxis, aux personnes à la caisse et à l’entretien des sites, et je me dis qu’il faut continuer à partager mon plaisir du voyage et de la rencontre, car ces personnes auront très largement besoin de notre présence et donc de notre argent dès que l’on pourra aller vers eux.

Au-delà de ce blog, je pense également aux acteurs du tourisme qui sont mes clients en rédaction web. Pour tous ces professionnels, je sais qu’il faut continuer à donner envie à mes lecteurs de voyager, continuer à donner mes bonnes adresses, continuer à partager mes photos, continuer à diffuser le plaisir de la découverte et du dépaysement.

Aujourd’hui, on est dans le brouillard, dans incertitude quant aux possibilités des mois à venir, en ce qui concerne la sortie du confinement, les congés, le pouvoir d’achat, les mesures obligatoires qui seront mises en place, les autorisations d’ouverture des établissements de restauration et d’hôtellerie, les ouvertures des frontières internes et externes à l’Europe et bien d’autres éléments qui pèsent sur l’avenir du tourisme.

Mais on voyagera bientôt, au minimum dans notre région et dans notre pays, qui a tant à offrir. On réinventera des formes de découverte, des aventures de proximité, des façons d’explorer ensemble, j’en suis sûre !

Qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos envies ?

blogueuse-en-confinement-letapesuivante.fr-brouillard
Pour épingler cet article sur Pinterest

4 Responses

  1. Bonsoir

    Comme t’as pu le lire sur mon article sur mon blog on se pose les mêmes questions, mais comme j’en ai profité pour changer l’adresse URL du blog, j’en profite pour mettre à jour les articles et de les partager dans les groupes de voyage en suivant un cheminement et je constat que les internautes ont quand même envie de découvrir des nouveaux articles et de préparer comme nous leurs projets.

    1. Oui, Régis, il y a toujours beaucoup de choses à faire pour améliorer le confort de lecture de nos abonnés, pour mettre à jour les articles et pour faire connaître notre blog. L’avantage de cette période de confinement, c’est que l’on a plus de temps à y consacrer, c’est très bien 🙂

  2. Hello, je découvre ton blog par le biais de cet article et je trouve que tu as tout à fait raison.
    En ce moment, j’aime flâner selon les jours sur des articles qui me détendent ou me font voyager.
    Cette année avec mon chéri nous avions prévu de découvrir notre chère France, mais également pour une fois de partir à l’étranger. Cela faisait des années qu’on ne s’était pas organisé de voyages. Et bah c’est loupé.
    Mais comme tu le dis si bien, le tourisme va avoir besoin de nous quand ça va repartir. Alors plutôt que le Portugal, nous verrons pour rester en France en septembre.

    J’ai hâte de pouvoir revoir ma famille. Presque 2 mois sans les voir, c’est long, très long.
    Mais bon … On est tous dans le même bateau (sauf ceux qui s’en moque :s)

    Bon courage, et j’ai hâte de lire ton prochain article.
    A bientôt.

    1. Merci pour ton commentaire, Virginie !
      Le Portugal attendra un peu, et vous profiterez encore mieux de votre voyage, un peu plus tard.
      Patience et positivité à toi !
      Delphine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de la page